YAEL NAÏM, ÍNTIMA

Pop, new wave, indie rock; piano i guitarra.

Per tots vosaltres!

 

NEW SOUL

 

FAR FAR

 

TOXIC

PEHDTSCKJMBA by TOM WAITS…

Un post que he llegit recentment m’ha fet recordar vivament la figura de Tom Waits.

 

Us deixo amb el vídeo d’una roda de premsa…

 

el vídeo, cortesia de l’Ian, que tampoc llegeix el meu blog, però bé…

Thanks Ian for the video…

GEORGES BRASSENS…

Poeta francès, potser el millor de postguerra, nascut a Seta el 22 d’octubre de 1921 i que va morir a Sant Geli dau Fesc el 29 d’octubre de 1981.

Melodies elegants i senzilles, lletres variades i elaborades…

 

font: Viquipèdia – Georges Brassens

 

 

Doncs aquí us deixo amb una de les seves cançons més famoses, 

LA MAUVAISE REPUTATION

 

Au village, sans prétention,
J’ai mauvaise réputation ;
Qu’ je m’ démène ou qu’ je reste coi,
Je passe pour un je-ne-sais-quoi.
Je ne fais pourtant de tort à personne,
En suivant mon ch’min de petit bonhomme ;
Mais les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux…
Non les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux…
Tout le monde médit de moi,
Sauf les muets, ca va de soi.

Le jour du quatorze-Juillet,
Je reste dans mon lit douillet ;
La musique qui marche au pas,
Cela ne me regarde pas.
Je ne fais pourtant de tort à personne,
En n’écoutant pas le clairon qui sonne ;
Mais les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux…
Non les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux…
Tout le monde me montre au doigt,
Sauf les manchots, ca va de soi.

Quand j’ croise un voleur malchanceux
Poursuivi par un cul-terreux,
J’ lanc’ la patte et, pourquoi le taire,
Le cul-terreux se r’trouv’ par terre.
Je ne fais pourtant de tort à personne,
En laissant courir les voleurs de pommes ;
Mais les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux…
Non les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux…
Tout le monde se ru’ sur moi,
Sauf les cul-d’ -jatt’, ca va de soi.

Pad besoin d’etre Jérémie
Pour d’viner l’ sort qui m’est promis :
S’ils trouv’nt une corde à leur goût,
Ils me la passeront au cou.
Je ne fais pourtant de tort à personne
En suivant les ch’mins qui n’mèn’nt pas à Rome ;
Mais les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux…
Non les brav’s gens n’aiment pas que
L’on suive une autre route qu’eux…
Tout l’ mond’ viendra me voir pendu,
Sauf les aveugl’s, bien entendu.